Angie Gaube
Hypnose à Nîmes
Angie Gaube
Hypnose à Nîmes

VOYAGE EN BRETAGNE

PODCAST

 

Voyage en Bretagne 

 

Bienvenue dans votre cocon de quiétude. 


Aujourd’hui je vous emmène en voyage en Bretagne pour obtenir une meilleure compréhension de soi. 

 

Je vous invite à vous installer bien confortablement en prenant soin de fermer vos yeux.

Et je vais vous demander de soulever votre bras légèrement, et je ne sais pas réellement lequel vous choisirez, puis laissez le retomber de tout son poids, sans rien contrôler, voilà comme ça.

Et recommencez l'opération en soulevant votre bras sur l’inspiration et en laissant retomber votre bras sur l'expiration, et en comparant peut être le geste à celui que vous avez pu faire étant plus jeune avec le bras d'un de vos nounours préféré.

Un nounours qui vous a accompagné durant votre enfance.

Un de ces nounours ultra doux, peut être gagné à une fête foraine ou offert par un membre de votre famille, je ne sais pas. Un de ces nounours que vous aimiez beaucoup et que vous preniez souvent contre vous ou auprès duquel vous aimiez vous blottir.


Voilà et maintenant recommencez le même geste avec l'autre bras, tout en gardant le souvenir de la dou-ceur et de la lour-deur sur l'expiration. Et plus vous relevez le bras, plus vous le relâchez, plus vous ressentez sa souplesse, et de la même manière vous ressentez la détente et la relaxation. 


Et maintenant je vais vous laisser imaginer le geste, en prenant soin de voir vos 2 bras se soulever, en étant conscient de la lourdeur de ces 2 membres, puis sur l'expiration vous les laissez se relâcher, voila c'est çà et vous vous rendez compte que vous n'avez pas à faire réellement le geste pour ressentir toute la douceur, la souplesse et la détente dont vous avez besoin.

 
Vous portez maintenant votre attention sur vos jambes, en commençant à en soulever une et est ce que vous allez en soulever une après l’autre ou les deux en même temps ou peut être juste l'imaginer ?

Et sur votre expiration la relaxation continue de s'installer en toute simplicité et avec beaucoup de douceur.

Est-ce que vos bras peuvent rester contre vous en même temps que le reste de votre corps se détend et que l'approfondissement de votre confort soit tel que quand vous somnolez au soleil ? voilà c'est çà exactement comme ça.  


Maintenant que vous glissez vers votre intérieur le plus profond, je vais vous inviter à faire une immersion dans les eaux bretonnes et plus particulièrement à prendre place dans la peau d'un magnifique homard bleu. 


Et tandis que vous vous baladez au large des côtes bretonnes, au fin fond de l’océan, habillé de votre belle robe bleu qui pourrait faire pâlir de jalousie tout les poissons environnants, vous portez votre attention sur vos sensations actuelles.

Curieusement, vous vous sentez à l’étroit dans votre  combinaison bleu, voire même douloureusement à l’étroit et vous ne comprenez pas ce qu'il se passe.


Effectivement, une des particularités du homard est qu'il grandit toute sa vie et pour ce faire il a besoin de muer à plusieurs reprises et cela ne se fait pas sans sensations désagréables.


Vous rencontrez un de vos amis crustacés et lui racontez ce qu’il vous arrive. Sans vraiment vous expliquer, il vous envoie vous reposer sous un rocher et attendre.


Vous partez alors trouver refuge sous un plateau rocheux, à l'abri des regards indiscrets de potentiels prédateurs, et observez un phénomène étrange : votre carapace est entrain de changer.

Vous patientez un certain temps car bien conscient qu’elle n'est pas suffisamment robuste pour que vous vous sentiez suffisamment vêtu et en sécurité.

L’impatience vous gagne mais elle ne vous est d'aucune utilité, car visiblement un changement requiert un certain laps de temps, et la patience est votre alliée.


Une fois, que vous avez changer de taille, vous vous parez de votre nouvelle robe bleutée, peut être fier comme si vous l'aviez acheté dans un magasin de luxe, puis vous sortez tranquillement de votre cachette non pour aller parader à un défilé quelconque mais tout simplement afin d'aller chercher à vous nourrir. 
Vous continuez votre périple dans les profondeurs de cette eau à température idéale pour un homard. 
Tout en continuant à apprécier votre vie sous marine, vous remarquez à nouveau un sentiment d’inconfort total, vous manquez d'espace entre votre corps et votre combinaison, et vous avez peut être l'impression de manquer d'air également. 


Afin d'aller plus vite que la fois dernière, vous avez l’idée d'aller consulter un spécialiste afin qu'il vous prescrire une potion pour vous soulager de vos maux.

Mais celui-ci vous apprend qu'il ne peut rien pour vous, et que finalement il ne tient qu'à vous qu’à chaque inconfort dans vos vêtements spécifiques, vous observiez le temps qu'il faut pour vous constituer une nouvelle carapace, dure et résistante.

Il faut en passer par là, chaque fois que cette dernière devient insupportable sur votre dos.

Ce moment précieux est le moment pour vous de prendre tout le recul nécessaire pour changer outre les apparences, votre intérieur. Évidemment, il vous conseille vivement de trouver un nouveau « terrier » sous une pierre afin que vous preniez tout le temps requis.


Et au cours de votre vie de homard, vous serez amener souvent à muer chaque fois que votre carapace sera trop petite, un sentiment de douleur, d'inconfort vous fera comprendre qu'il est temps de s'isoler pour se construire une nouvelle enveloppe, aussi solide que la précédente pour ne cesser d’évoluer encore et encore.


Finalement, si nous faisons un parallèle avec le homard, nos vies peuvent peut-être être comparées. Nous rencontrons dans nos moments de vie des situations stressantes, des émotions pouvant être considérées comme inconfortables à vivre.


 N'est ce pas là le moyen de prendre du recul, comme le homard, de faire un point, sur ce que signifie ces émotions, ce stress, voire ces angoisses ?

 
Qu'est ce qu'ils ont a nous dire en attirant notre attention sur eux ? 


Sommes nous sur le bon chemin de notre vie ? 


Est-ce que nous prenons du plaisir dans ce que nous faisons ? 


Est-ce que nous faisons ce que nous pensons ? 


Qu'est ce que nous désirons au juste ? Et bien d'autres questions encore que nous pouvons nous poser.


N'est ce pas là le moyen d'y voir une opportunité à évoluer ? 


Un changement s'accompagne au préalable d'un questionnement le plus honnête possible envers soi afin d'aller rencontrer la paix et le bonheur. 


Je vais demander à votre inconscient d’intégrer tout les apprentissages, tout en n'oubliant pas de remercier toutes les parties de votre corps qui vous ont permis de vivre cette belle expérience. 


Je vous invite maintenant à revenir par le plus beau des chemins, en remarquant tout les bruits, les sons qui se sont mis en veille lors de votre voyage. 


Vous reprenez contact avec la pièce dans laquelle vous vous trouvez en sentant peut être la présence de tout ce qui vous entoure. 


Vous reprenez possession de votre corps, et ressentez le contact de vos mains et de vos pieds avec ce sur quoi vous les avez posé. 


Une envie de bouger surgit tranquillement,  peut être de s’étirer même. 


Puis vous rouvrez vos yeux à votre rythme, en prenant le temps qu'il vous faut.

 

Je vous remercie d’avoir participer à ce voyage en Bretagne. 


 


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.